La Durance

La Durance

La Durance, d’une longueur totale de 323,8 kilomètres, est un cours d’eau difficile à appréhender. Elle prend ses sources à 2 390 mètres d’altitude, au pré de Gondran, sur les pentes du sommet des Anges sur la commune de Montgenèvre, et se jette dans le Rhône à quelques kilomètres au sud-ouest d’Avignon. Elle sert d’axe longitudinal au département des Hautes-Alpes !

La Durance est classée en 1ère catégorie, en domaine privé au dessus du pont de St.Clément (domaine public en aval jusqu’au lac de  Serre-Ponçon).

huhu

Sur notre secteur (Réotier, Eygliers et St.Crépin ) :

C’est un cours d’eau déjà puissant et poissonneux qui abrite de nombreuses et très belles truites dont certaines (énormes) remontant du lac de Serre-Ponçon.
L’arrêt de l’exploitation (et donc de l’extraction) des granulats dans le lit de la Durance ainsi que la restauration des Adoux,(qui améliorent de façon importante son potentiel de production de juvéniles de truites) contribuent à sa reconquête par les salmonidés. La Durance s’est bien rechargée en granulats et s’étale à nouveau en de multiples bras qui évoluent au gré des crues (on a une nouvelle rivière tous les ans !). Ce lit en tresse permet la croissance en sécurité des jeunes truitelles et redonne à la rivière le profil qu’elle aurait toujours dû garder pour une bonne fonctionnalité.

La pêche en Durance peut se pratiquer à la cuillère, à la mouche, au poisson nageur ou aux appâts naturels. Les poissons sont rapidement actifs en début de saison, puis la crue de fonte des neiges interrompt la saison en mai, la pêche peut ensuite reprendre en juin et l’été le soir (ou par mauvais temps).

Mais le meilleur reste la fin de saison où les eaux bleues, de fonte des glaciers en été, laissent la place à de l’eau claire. A partir de mi-août (suivant les débits) les grosses truites lacustres du lac de Serre-Ponçon remontent, et là le sport commence jusqu’à la fermeture le premier dimanche d’octobre !

Voici quelques images de notre belle Durance

Publicités